IMG 4258 1

Situé en pleine forêt, à la limite du parc national des Monts-Valin, le chalet Antoine-Dubuc témoigne de la rusticité des constructions de l’époque. Cette résidence en bois rond, construite entre 1945 et 1956, est intimement liée à Antoine Dubuc (1896-1988), qui fut le premier propriétaire des lieux. Issu d’une famille à l’origine du développement de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, il est le fils de Julien-Édouard-Alfred Dubuc (1871-1947), l’un des fondateurs de la plus importante compagnie de production de pâte à papier au Canada, la Compagnie de pulpe de Chicoutimi.

Cité immeuble patrimonial en 2009 par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, ce bâtiment est depuis 2010 la propriété de La Corporation de La Pulperie de Chicoutimi / Musée du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Grâce à une aide financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec, le chalet est restauré en 2013 par La Pulperie de Chicoutimi, qui s’assure de la surveillance des travaux. L’aménagement du terrain et des infrastructures de base est effectué par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), collaborateur essentiel du projet. L’équipe de La Pulperie de Chicoutimi conçoit et réalise le plan d’interprétation historique du bâtiment, complétant ainsi sa mise en valeur.

Géré par la Sépaq, le chalet assume maintenant diverses fonctions (hébergement, relais, interprétation) au sein de l’offre d’activité et de services du parc national des Monts-Valin.

chalet antoine dubuc

Le Musée (Bâtiment 1921) est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite et possède un ascenseur et des places de stationnement réservées.